Tunisiennes d’aujourd’hui
نساء الجيل الجديد

Accueil > Français > Femmes et politique > Contre Sommet Africain du G8 : Déclaration des femmes participantes

Contre Sommet Africain du G8 : Déclaration des femmes participantes

dimanche 20 juillet 2008

Au Forum des Peuples organisé au Mali (7 ième édition) en même temps que celui des huit supergrands G8 à Tokyo (06-09 juillet 2008), nommé également Contre Sommet Africain G8, une déclaration concernant les femmes africaines a été adoptée par les participantes à ce forum dont voici le texte :

Pour plus d’information sur ce forum, cliquez sur le lien ci-dessous :

Forum des Peuples


Les femmes représentent plus de 52 % de la population en Afrique. Cependant dans ces pays le nombre de femmes qui participent aux prises de décisions est faible.

Les contraintes majeures identifiées à la participation des femmes à la vie publique qui sont : l’analphabétisme, la multiplicité et pénibilité des travaux domestiques, le manque de formation et de technicité, la sous formation en prévention de sanitaire.

En outre, les politiques néolibérales imposée à l’ Afrique aggravent la situation déjà critique de la femme .

Considérant que :

- 1 - Les femmes sont les premières victimes des politiques et pratiques néolibérales des pays riches ;

- 2 - Le taux d’analphabétisme élévé des femmes et leurs faibles qualifications professionnelles ;

- 3 - Le faible pouvoir économique qui rend vulnérable les femmes et les expose à différentes formes de violence ;

- 4- Le manque de synergie d’actions des femmes à tous les niveaux ;

- 5- Le panier de la ménagère qui devient de plus en plus vide ;

- 6- L’impact négatif de la politique néolibérale qui détruit le processus d’intégration Africaine, l’économie de nos pays et notre culture ;

Nous les femmes des différents pays participants à la 7è édition du Forum des Peuples au Mali,

RECOMMANDONS :

- L’implication des femmes dans le processus d’élaboration et de mise en oeuvre des politiques nationales et internationales ;

- L’amendement des accords de partenariat économique afin qu’ils prennnent en compte les préoccupations des femmes ;

- La discrimination positive en faveur des femmes en matière de formation, d’éducation et emploi ;

- Le financement de projets et programmes à l’initiative des femmes ;

- La création d’une plate forme régionale d’échanges d’expérience et d’actions des femmes dénommée « Force Africaines des Femmes » ;

- Une volonté politique plus manifeste en matière de sécurité alimentaire ;

- Le rejet de l’introduction des O.G.M. dans les produits alimentaires ;

- La valorisation et la consommation de nos produits locaux ;

- La forte implication des femmes dans l’agriculture et la transformation des produits agricoles.

Nous, femmes des mouvements sociaux d’Afrique rejetons toutes les politiques néolibérales qui ne contribuent qu’à accentuer l’état de pauvreté des femmes et des Peuples.

Fait Katibougou le 09 Juillet 2008

Le Forum

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose