Tunisiennes d’aujourd’hui
نساء الجيل الجديد

Accueil > Français > Militantes célèbres > Hommage à une jeune militante : Aïda El Heni

Hommage à une jeune militante : Aïda El Heni

vendredi 23 janvier 2009

Le texte suivant, rédigé pa Maya Brahim, est provisoire. Si vous voulez contribuer à l’hommage à Aida El Héni, par vos témoignages par exemple, en arabe ou en français, nous accepterons volontiers sa diffusion sur ce site.


Le 2 Mars 1988, Aida El Héni nous quittait à l’âge de 32 ans. Grande dame du militantisme tunisien, elle a lutté dans les rangs de l’union générale des travailleurs tunisiens UGTT et à la section d’ezzahra de la ligue des droits de l’homme.

Durant les derniers mois de sa vie, Aida El Héni a combattu toute seule, courageusement, un cancer du sein qui finira par l’enlever aux siens et à tous ses camarades. Poursuivant, malgré tout, un projet qui lui tenait à coeur et qu’elle était en train de rédiger avec son mari, Mohamed Kilani, un livre sur les origines ethniques du peuple tunisien mais qu’elle n’a malheureusement pas vu paraître de son vivant.

Le 2 mars prochain, nous fêterons le 21ème anniversaire du décès d’Aida El Héni. Vingt et an que sa famille et tous ses proches luttent pour honorer sa mémoire en remettant plusieurs fois à neuf sa tombe, que, régulièrement, des fanatiques croyants agir au nom d’une religion qu’ils méconnaissent saccagent dans l’ignorance totale du respect des volontés de la défunte. Aida El Héni, ne voulant pas être enterrée selon les rites musulmans avaient eu pour dernière volonté qu’une étoile rouge, lourde de symboles et de sens, soit gravée sur sa tombe. Dernière volonté d’une mourante qui est encore de nos jours bafouée au nom d’on ne sait quelle idéologie intégriste.

Le 2 Mars 2009, rendons un vibrant hommage à cette grande dame et aux idées qu’elle n’a cessées de défendre durant sa vie. Rendons Hommage, à la femme, à la mère exemplaire, à la militante inébranlable jusqu’au bout de sa résistance sans jamais se plaindre, sans jamais capituler. Levons nous contre l’ignorance qui ronge les jeunes de notre pays et faisons en sorte que de tels actes ne puissent plus se reproduire. Portons haut ses idéaux, ses convictions, ses combats que nous partageons toujours aujourd’hui. Continuons le combat.

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose